APRES CRISE. POUR NE PLUS RECOMMENCER

Tu as craquer ce soir? Alors, fais ce que je vais te dire à la lettre. Ce n'est peu être pas ce que tu as le plus envie de faire après une crise, mais tu verras que ça payera très vite!

             Prends une feuille et notes y proprement ce que tu ressens, là, maintenant, quelques minutes après ta crise: "De la déception, de l'écoeurement, une envie de revenir en arrière, voire de pleurer?" ou encore tu te dis "Je ne me ferais pas avoir la prochaine fois, car j'en suis malheureuse, dégoûtée. Des effort gachés...". Tu sais que tu as fais une erreur qui n'apportera que des conséquences négatives sur ton corps, que ce que tu viens de manger était un manque de contrôle qui, une fois de plus t'éloigne de ton but. Que la vie n'est pas éternelle et que tu viens de perdre une journée...  Si tu le penses, n'hésites pas à l'écrire...

              Ecris ce que tu penses de la nourriture maintenant que ton estomac et pleins de cochonneries. Ecris les conséquences de ton acte, de ta crise. Ecris la vérité et uniquement la vérité afin que ce soit efficace la prochaine fois. Tu penses que demain sur la balance tu auras repis les 500gr que tu avais mis une semaine à perdre? Alors écris le. Tu te dis qu'il va falloir que tu fasses beaucoup de sport ce soir ou demain au réveil, non pas pour mincir, mais juste pour ESSAYER de limiter les dégats? Ecris le. Tu te dis que le sport que tu as fais ce matin n'a finalement servi à rien d'autre qu'à être perdu sous les calories de ta crise? Ecris le.

              Lis à haute voix tout ce que tu auras écris. Sur le coup, ça ne fera qu'augmenter ton malheur et ta grosse décéption, te f...... les boules, et je comprends. Que ça retournera le couteau dans une plaie toute fraiche. C'est le cas? Eh bien écris le aussi. Le but c'est justement que tu sois remontée, non pas contre la nourriture mais contre ton comportement et la réaction que tu as eue, quand seule et isolée tu as craqué. Fais toi violence et secoues toi.

               Là tout de suite, il est évident que tu ne veux rien avaler. Voire même tu vas te faire vomir. Fais comme il te plait, mais n'oublis pas que l'erreur est faite. Que de vomir ne signifiera surement pas que tout est oublié et que ton erreur est réparée. NON au contraire! Regarde tout ce que tu dois faire, la douleur que tu dois ressentir, l'eau que tu dois boire à en être dégoutée pour te donner l' impression que tu répares ton erreur. Sache que tu ne répares pas ton erreur! Ton estomac a été dilaté une première fois avec la nourriture mais EN PLUS par toute cette eau bue pour vomir. Résultat: ton estomac ne s'accoutumera jamais au jeûne si tu continues!!!

             Tu as écris ce que je t'ai demandé? Prends cette feuille colles la à la porte du  réfrigérateur. Mets une copie sur la porte du placard. Allez vas-y! Tu vis chez tes parents et tu ne peux pas te permettre? Alors mets la feuille sur la porte côté intérieur de ta chambre, celle que tu vois quand tu es enfermée dans ta chambre. Ainsi quant tu te lèveras de ton bureau ou de ton lit tu la verras en ouvrant la porte...Bref, mets cette feuille en évidence!!!

             Désormais, cette feuille devra OB-LI-GA-TOI-RE-MENT être lue quand tu sentiras l'envie de craquer venir. Tu devras ressentir les sentiments qui y sont inscrits. Tu devras te remettre à la place de cette personne qui l'a écrite à ce moment où elle a regretté son pauvre geste d'empiffrage. Tu devras illustrer les images qui se sont déroulées dans sa tête au moment de l'écriture.

            Et tu ne seras jamais plus cette personne......................



07/04/2008
26 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 987 autres membres