Soutiiiiien

0 appréciations
Hors-ligne
Hey tout le monde,

Je sais que ce que je vais écrire à été écrit de nombreuses fois c'est juste que j'ose pas vraiment répondre à des demandes de soutien puisque je suis un peu "nouvelle" ( ça doit faire 3-4 semaines que j'essaye de perdre du poids ). Enfin c'est un peu plus compliqué que ça, j'ai eu des périodes où je perdais du poids vraiment facilement et mon moral au plus bas m'aidait à perdre du poids, puis quand ça allait mieux je ne faisait plus attention. C'est pour ça qu'à ce moment la je ne me qualifiais pas de pro-ana etc...
Le problème c'est qu'en ce moment dans ma vie j'arrive plus à contrôler grand chose mis à part mon poids, ça devient une véritable obsession... J'ai du perdre 4-3 kg depuis 1 semaine mais le plus dur c'est de ne pas craquer et c'est vrai que parler avec des personnes dans le même cas que moi m'aiderais ( en vérité on pourrait s'aider mutuellement ).

Voila, n'hésitez pas à me laisser votre adresse email je vous répondrai avec grand plaisir :)
The voice that says you can't do it , is a lying slut.

0 appréciations
Hors-ligne
Coucou,
moi aussi je suis nouvelle, et je te comprend moi aussi mon poids est une vrai obsession et par rapport au moral c'est pareil aussi, quand tout vas bien je fais pas attention et quand ça va pas je maigris beaucoup.
Et le pire du pire c'est quand tu dois résister de craquer,c'est super dur surtout quand par exemple tu as des ami(e)s qui te propose plein de choses que tu aimais énormément manger avant... Mais il faut tenir, on peut toutes y arriver :)


0 appréciations
Hors-ligne
coucou les filles!
moi aussi mon moral est en grande partie lié à mon poids. C'est pour ça que j'essaye de me détacher de la balance et de penser à d'autres choses. Du coup je suis plus détendue avec mon corps, et j'arrive à manger normalement en étant bien pendant de longues périodes! Mais je comprends que c'est parfois compliqué. Si vous voulez parler un peu plus, parce que je viens de m'inscrire et je me rends compte qu'en fait le forum a l'air un peu désert O_O vous pouvez répondre ici =)
en tout cas je vous fais des gros calinous!

0 appréciations
Hors-ligne
Coucou, c'est tu as raison Violette que dès qu'on se détache de la balance des fois ça va mieux, mais mon problème c'est que mon poids et mon apparence physique est l'un de mes plus grands problèmes donc j'ai souvent le moral un peu à zéro mais je fais avec :)

Biz

0 appréciations
Hors-ligne
faut qu'on arrive à être fière de nous même pour qui nous sommes! et à ne pas arriver en retard à tous les rendez vous parce qu'on panique pendant une heure en ne sachant pas que mettre, comment se coiffer, maquillage etc... XD ça m'arrive tout le temps! à la dernière minute, gros coup de stress, non, j'y vais plus, je ressemble à rien, je peux pas aller dehors XD
Donc ma p'tite demoiselle, il nous faut des cours de ZEEEEEENification. perso je regarde toujours les gens dans le métro etc et finalement je me dis que ça va, je suis somme toute banale et que personne n'a de raison pour me dévisager X)
et je pense à mes amis qui m'aiment heureuse, quelques kgs ne faisant pas tant de différence à leurs yeux.

0 appréciations
Hors-ligne
c'est vrai que pour toi ça peut t'aider ça , mais au lycée les mentalité de certaines personnes sont totalement basées sur l'aspect physique malheureusement

0 appréciations
Hors-ligne
Hum.
Je ne suis pas là par hasard. ;)
J'ai fait de la boulimie de façon quotidienne (minimum) de mes 15 ans à mes 18 ans. Après les crises se sont espacées, et j'avoue en toute honnêteté qu'il m'arrive en cas de coup dur ou de grosse baisse de moral d'y retourner direct.
J'ai débuté super mince, puisque je faisais 7 à 8h de sport /semaine et que ma mère est hyperactive, donc il faut constamment se bouger, être excellent en tout. Comme toi, j'ai trouvé le lycée très dur. Surtout que bon, on n'est pas franchement riche et j'étais dans un lycée catho et privé.
Petit à petit j'ai donc plus ou moins "dérapé". Trop de fatigue, de douleurs à l'estomac et à la gorge. Je tombais tout le temps malade, je passais des nuits à avoir de la fièvre et à halluciner.
L'année de mes 17 ans j'ai donc commencé à prendre un peu plus de poids. Pas grand chose, 2-3 kg.
Puis arrivée à mes 18 ans,(j'avais un an d'avance), j'ai fait une dépression et en trois mois; boulimie => hyperphagie=> 12kg. X,)
Après ça ma mère m'a pris une chambre dans une résidence pour que je quitte la maison.
Et petit à petit j'ai compris beaucoup de choses sur le pourquoi du comportement que j'ai eu.
Clairement, la nourriture m'angoisse toujours, et tout n'est pas résolu pour toujours mais je fais de mon mieux. ;)

OULALALA j'ai raconté ma vie mais j'espère que comme ça tu comprendras un peu mieux d'où je sors et pourquoi j'ai souhaité m'inscrire. =)

Bisouuuus! :ct:



0 appréciations
Hors-ligne
je comprend c'est aussi pour cela que je me suis inscrite, pour aider les autres ou pour avoir des soutien car comme la nourriture m'angoisse énormément ! et tkt c'est bien de raconter sa vie surtout à des personnes qui te comprenne :)

Biz

0 appréciations
Hors-ligne
ça vous dit qu'on échange nos msn? Moi ça fait 8 ans que je souffre ainsi avec Ana et parfois avec Mia malheureusement... Je ne vous cache pas que étant sans ami (personne ne me comprend vraiment à part mon chéri), je me sens un peu seule dans mes angoisses... Je mange un ptit biscuit le matin et ça y est, je me sens mal pour la journée....

lullaby_dreams@hotmail.fr

ajoutez moi si ça vous dit de parler :)

0 appréciations
Hors-ligne
coucou Lullaby , désolé mon msn bug beaucoup mais on peut parler sur le forum et puis sache que je te comprend, et ici on se comprend toute. Mes ami(e)s aussi ne comprennent pas que je me sens mal dès que je mange quelque chose et que mon poids me torture !
je te fait un bisous


0 appréciations
Hors-ligne
Coucou!
Je vais t'envoyer un mail

0 appréciations
Hors-ligne

ah merci les filles, je vous avoue que déjà, rien que de lire vos réponses, ça me fait du bien, je me dis que je ne suis plus seule.

Il m'arrive de passer des soirées à pleurer comme une madeleine face au miroir et à l'image qu'il me renvoi. Mon chéri a beau me dire que je suis belle et très bien mais je n'y arrive pas, ça me rend malade. En plus j'ai revu une soit disant ami qui passe son temps à me regarder de la tête aux pieds et qui me fait remarquer que j'ai trop maigri etc...mais vous voyez, elle me dit ça d'une telle façon que ça en devient presque méprisant de sa part. Je me dis que je devrais lui expliquer, pour qu'elle arrête de se moquer, mais je me dis qu'elle ne pourrait pas me comprendre, elle comprend rien de toute façon.

Désolé je vous raconte ma vie mais ça fait du bien hein^^'
je sais que c'est pas à mon entourage que je pourrais raconter quoique ce soit mais je pense qu'on est tous et toutes dans ce même cas.
Vous avez des personnes qui vous soutiennent, ne serait ce qu'une au moins?

0 appréciations
Hors-ligne
Moi pareil, mais c'est avec ma "meilleure amie" (qui ne l'ai plus trop aujourd'hui car on a un problème pour communiquer)qui ne fait que me dire que je devrais pas maigrir comme ça et autant et aussi que je devais faire que manger et manger car manger c'est la vie, manger ça te comble. Mais le problème elle ne comprend pas que je me plait pas dans mon corps et que manger me dégoute presque car je prend du poids en mangeant comme elle mange ! Elle, elle est assez ronde, elle s'assume et dit que être ronde est être parfaite, mais pour moi c'est pas le cas, surtout que depuis que j'ai vachement maigri les garçons et les personnes en générale me regarde plus et ne me traient plus de "vache", "d'éléphant" etc mais voilà l'image de mon corps que renvoie le miroir ne me plait pas comme toi Lullaby. Et sinon il n'y a personne qui me soutient avec vous qui êtes là, ça fait du bien car on se comprend et ça remonte le moral

je vous fais de gros bisous

0 appréciations
Hors-ligne
Roooh les filles =,(
Je suis sûre que vous êtes très belles!
Je ne pense pas avoir les mêmes choses en tête que vous. Je ne suis pas spécialement mince, dans la moyenne avec quelques "rondeurs" ;)
Par contre c'est vrai que moi aussi je me sens souvent très moche. Grasse, grosse, dégoûtante. En revanche ce genre de pensées me fait criser.
Du coup question soutien et partage, c'est clair que je n'en ai jamais parlé à personne. Pas en détail. Quand j'avais 15 ans de nombreuses personnes ont réalisé que j'avais des problèmes avec l'alimentation, que je mangeais beaucoup trop pour arriver à malgré tout perdre du poids. Mais on ne m'a jamais posé de questions dessus, on ne s'est jamais intéressé à la souffrance que je pouvais ressentir parce que ça faisait peur.
Aujourd'hui les /4 des gens que je fréquente et à qui je tiens savent que j'ai un passé de boulimique.
Mais comme je suis toujours la personne dynamique, à qui parler et avec qui s'amuser, aucun ne se doute que quand je suis chez moi seule je peux passer des heures à manger, pleurer et vomir.
C'est une manière de gérer des angoisses. Et dans ces moments je hais tout le monde alors je protège mes proches. A quoi ça servirait de leur en parler quand cela fait des années et que je sais que tout cela se passe dans ma tête?
J'ai souvent envie de leur hurler qu'il faut qu'ils arrêtent de me mentir, de me fréquenter comme si j'étais quelqu'un de cool/normal. J'aimerais leur dire qu'ils ne trainent avec moi que parce qu'ils n'ont personne d'autre, que c'est un choix aléatoire.
Ce que je voudrais vraiment? Leur demander pourquoi ils m'apprécient, pour que j'essaye d'y croire moi aussi, et que j'arrive à m'aimer un peu plus.
Mais je n'ose pas, parce que j'ai peur que ce genre de questions détruise les seules relations que j'ai.
Je vous propose qu'on essaye de plus positiver sur les p'tites demoiselles que nous sommes?
Est-ce que vous avez des passions, des trucs qui vous font trop plaisir et que vous aimez?
Des bisouuuuuuuuus

0 appréciations
Hors-ligne
Ouais moi des fois quand ça va pas soit je fais une crise et je mange tout ce qui passe sous mes yeux et je vais me faire vomir, sinon j’essaie de résister et je dessine, du coup j'oublie tout et ça va mieux :)
Mais sinon je vais avoir du mal à penser positivement ^^, ça va être dur mais on peut toujours essayer :D

Bisous

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 987 autres membres